Les Romains avaient unanimement le souci de la « dignitas » c’est à dire de l’estime que l’on
a de soi et de la réputation dont on jouit aux yeux des autres . En toute circonstances, il
s’agissait de ne pas faillir .
A partir du IIième siècle avant J.C, la
dégénérescence des vieilles vertus républicaines
et l’enrichissement rapide né de la conquête
allaient ouvrir la voie aux militaires qui s’appuient
sur des armées de plus en plus coupées de la Cité ;
Marius n’a pas à inventer l’armée de métier : elle
existe déjà de fait .
Les grandes familles qui jusque là avaient fourni les
cadres militaires sont épuisées .
« Il s’en trouvait bien peu qui voulussent labourer la
terre avec leurs propres mains et souper petitement
ni qui se contentassent d’une robe simple ou d’un
logis modeste » ( Caton l’Ancien)

L’inflation des richesses submerge jusqu’aux basses couches de la société. A cet engoncement dans une société d’opulence correspond un fléchissement moral et spirituel indéniable. Si les âmes d’élite peuvent se retremper dans le stoïcisme à la mode, en revanche les masses doivent se résigner ou bien à ricaner des dieux ou bien à confluer vers des religions jaillies d’Orient.

Ce Ier siècle avant J.C encourage à suivre toutes les voies individualistes du salut. Alors qu’une
minorité s’étourdit dans le luxe et l’oisiveté, un grand nombre n’attend plus qu’un sauveur.
Si l’arène politique se vide de spectateurs jamais en revanche elle n’a connu autant
d’intervenants désireux de jouer un premier rôle.

En 52 avant J.C, Cicéron quitte Rome désabusé ; il vient d’achever son « De Republica » dans
lequel il appelle de ses vœux le meilleur des citoyens qui rétablira la prospérité et l’ordre .
Sa conviction est faite, ses illusions sont envolées , la République est morte. En 45 avant J.C,
Jules César fait de Caius Octavus son héritier et l’adopte, ayant pu juger de sa valeur lors de la
campagne menée en Espagne contre le fils de Pompée . Il veille de près à l’éducation du jeune
homme. En 27 avant J.C, le Sénat de Rome réunit entre ses mains les différents « imperium ».

Ce sera le premier Empereur romain !