L’Empire est susceptible, au cours des cinquante premières années de sa restauration d’être
confronté à 5 types de menaces:

            La menace d’invasion terrestre ne sera envisageable qu’aux confins                    orientaux de l’empire face à ses marches que constitueront la Russie et la                    Turquie. Si une telle menace s’amenuisera avec le temps, il serait faux de                    penser qu’une guerre conventionnelle engageant des forces terrestres très                    importantes ne puisse avoir encore lieu.

           B La menace d’attaque par missilesclassiques ou portant une charge nucléaire
                   à longue portée deviendra croissante du fait de l’accès de plus en plus facile
                   sur le plan technique et sur le plan financier de nombreux pays à l’acquisition
                   de tels missiles.

            C  La menace de sabotages et d’attentats par des éléments infiltrés dans l’empire voire                   par certains de ses citoyens apparaît la plus probable à court terme.

            D La menace sur les citoyens de l’Empire résidant hors de ses frontières apparaît tout                   aussi probable à court terme.

      E La menace sur les approvisionnements vitaux en matière première et en énergie.

 

Bien qu’il soit admis que la meilleure défense est l’attaque, l’Empire fondera sa défense sur la
doctrine de la neutralité armée; Il demandera donc la dissolution de l’OTAN qui aurait du disparaitre en même temps que le Pacte de Varsovie;

Les légions de Gardes Frontières terrestres et navales

Toutes les forces nationales chargées actuellement dans chaque état d’assurer le contrôle et la défense des frontières extérieures de l’Union seront versées dans ces légions comme militaires de métier et assureront la sécurité des frontières de l’Empire (y compris ports etl aéroports).Il importe en effet que soient rapidement unifiées et placées sous une même autorité,celle de l'Agence européenne de contrôle des frontières Frontex  les forces chargées d’appliquer la législation sur l’immigration et les séjours des ressortissants étrangers sur le territoire de l’Empire. Ces légions seront placées sous l’autorité du Chancelier. Tous leurs officiers auront la qualité d’Officier de police judiciaire.